We supply pure organic Germanium powder.

Mon compte      ENREGISTREMENT    Panier (0/$0.00)
  Home > Germanium
 Organic Germanium
Qu’est-ce que le germanium ?
Les effets du germanium
Les actions du germanium
Le rôle du germanium
Interféron et germanium
La fiabilité du germanium et son efficacité
 For better result
Mode d’administration
Pourquoi en poudre ?
Qui a besoin du germanium ?

Les effets du germanium


Quant aux effets surprenants du germanium, nous pouvons citer le docteur Asahi :
" En lisant les rapports cliniques des médecins, j’ai été surpris par les effets étonnants du germanium … il est claire que ces effets sont complètement différents de ceux des autres médicaments déjà existants. "

Certains disent que le germanium augmente la capacité d’auto-guérison, d’autres croient que ses effets vont bien au-delà. Le germanium n’a aucun effet secondaire, le seul phénomène à noter est une réaction de guérison telle que l’on dit dans la médecine chinoise.
Ce phénomène signalant le début d’une guérison, il est en réalité quelque chose de tout à fait jouissant. En tout cas, les effets du germanium appartiennent à la médecine chinoise et on peut dire que cette substance est une incarnation des rêves d’antan de la médecine chinoise.

Même cliniquement, le germanium révèlent des effets surprenants sur toutes les maladies que ce soit le cancer du rein ou du sein, le nervose, l’asthme, le diabète, l’hypertension, la rhinite, la nevralgie, l’eucocythose, le tumeur du vagin, etc…

Lorsqu’on admet l’hypothèse « toute maladie vient d’un manque d’oxygène », le germanium vient la prouver. De plus, lorsqu’on sait que ‘Interlukin-2’ qui attire de nos jours toute l’attention comme traitement anti-cancer de rêve, est une sorte d’interféron, le germanium est une variante de ‘Interlukin-2’ administrée par voie buccale.

L’importance qu’a le germanium en tant que ‘sauveur du 21e siècle’ n’est pas le fruit du hasard, mais viendrait sans doute d’une nécessité mystérieuse. Il est vrai que la médecine moderne n’a pas encore trouvé de substance équivalente aux sources d’énergie naturelles telles que le Soleil, l’oxygène, l’eau, etc., qui maintiennent notre vie. Néanmoins, d’après les dernières nouvelles, les élites américains et allemands oeuvrent pour commercialiser de l’oxygène en tant qu’aliment, dans le cadre du traitement des maladies. Le germanium, quant à lui, est un oxygène à manger.

Pourquoi avons-nous besoin du germanium ?
Il est bien connu et indéniable que le manque d’oxygène est l’origine de toutes les maladies. Lorsqu’une maladie se déclenche dû à un manque d’oxygène, on complète d’oxygène afin d’améliorer l’état du patient : c’est une théorie de base. Cela ne conduit pas forcément à l’administration du germanium. Une alimentation équilibrée, l’alcalisation du liquide organique, les sports permettant de stabiliser l’état mental, l’acuponcture, le gymnastique, le yoga, etc., contribuent également à compléter l’oxygène manquant. La question se pose sur l’aspect pratique ou si l’état du patient permet de pratiquer ce genre d’activités. Le germanium apporte la solution à ce problème.

Le germanium fournit rapidement de l’oxygène dans chaque cellule en accélérant le métabolisme. Il agit comme inducteur de l’interféron, médicament anti-cancer de rêve. Chaque organe s’active ainsi et retrouve son fonctionnement normal afin que l’état du patient s’améliore. De ce fait, le germanium vient, si l’on peut le dire, sauver des patients souffrant de malades chroniques ou incurables.

Raccourcissement du temps de sommeil
L’homme moderne souffre d’insuffisance de sommeil, surtout quant il s’agit des individus exerçant des activités créatives comme des écrivains, etc., et qui travaillent mieux la nuit. Si l’oxygène est suffisamment fourni pendant le sommeil, un sommeil relativement court peut suffire. En revanche, le manque d’oxygène empêche de dormir profondément. L’administration du germanium permet d’avoir un sommeil profond dans une courte durée.

Pour des activités créatives
Les scientifiques, chercheurs, étudiants, échiquiers et auteurs exerçant des activités cérébrales nécessitent davantage d’oxygène afin d’avoir des idées pertinentes et de faire des créations. Ils ont donc besoin du germanium organique qui joue le rôle de frappeur d’urgence de l’oxygène. En effet, non seulement le germanium agit comme de l’oxygène, mais il aide la circulation sanguine en réduisant l’acidité et la viscosité du sang afin d’apporter davantage d’oxygène dans le cerveau.

Plus qu’un médicament
« Le germanium n’est pas un simple médicament. Il est plus qu’un médicament car il génère l’oxygène, l’élément le plus important dans l’organisme, » dit-il le docteur Asahi. Il ajoute également : « Une fois, j’avais filé le germanium à un acuponcteur que je connaissais bien. Les patients qui venaient le voir souffraient de maladies jugées incurables par la médecine moderne telles que cancers, cirrhose hépatique, etc… En constatant de nombreuses guérisons par le germanium, il a fini par renoncer son métier. » Après quoi le docteur a prouvé la non-toxicité du germanium à travers des essais minutieux sur la toxicité aiguë, la toxicité chronique, etc., réalisés par un laboratoire compétent. Immédiatement après, il a ouvert une clinique de germanium pour sauver des malades incurables. Il s’exprime ainsi sur ses expériences : « En voyant mes patients guérir, j’ai eu un sentiment mystérieux non concevable dans la médecine déjà existante. Toutes mes observations faites en administrant le germanium à long terme prouvaient que le manque d’oxygène provoquait des maladies, et aucune ne prouvait le contraire. »

En soutenant la théorie du docteur allemand Warburg, qui fait autorité mondiale en matière des cancers, selon laquelle « les cancers sont les conséquences du manque d’oxygène » et qui était basée sur de nombreuses expérimentations et observations sur les animaux, il a constaté le fait que le pouvoir puissant de déshydrogénation du germanium oxygène les cellules cancéreuses et suspend ses activités cellulaires. En outre, il décrit les effets du germanium comme suit : « Des lettres de remerciements de mes anciens patients qui souffraient de maladie de Behçet, d’anémie pernicieuse, d’hépatite incurable, etc., remplissent les tiroirs de mon bureau. Chacune de ces lettres est à la fois une plainte contre la médecine moderne et le témoin des remerciements. Le germanium joue le rôle d’oxygène dans le sang et contribue ainsi à augmenter la quantité d’oxygène dans tout l’organisme. Cela a été déjà démontré dans des rapports détaillés du laboratoire biochimique de l’Université du Tohoku au Japon. »

Germanium organique
Notre corps est un composé organique. Les trois éléments nutritifs – glucides, lipides, protéines – sont également des composés organiques, sans oublier le quatrième élément à savoir les vitamines. Le cinquième, les minéraux (calcium, fer, etc.), quand à lui n’est, comme son nom l’indique, pas un composé organique et ne peut donc pas constituer un élément nutritif. C’est pourquoi qu’en cas d’amnésie dû au manque de fer, prendre du fer sous forme de poudre ne fait que provoquer la diarrhée sans qu’il soit absorbé dans notre organisme. L’eau est aussi un minéral. Après être absorbée dans l’organisme, elle agit en tant qu’un composé organique jusqu’à son excrétion en état de composé minéral. Quant à l’oxygène, c’est un minéral mais agit lui aussi comme le composant d’une substance organique. Le germanium agissant comme un transporteur ou un frappeur d’urgence n’aurait donc aucune utilité s’il n’est pas organique.

Le germanium utilisé comme matière première du transistor est un germanium minéral. Celui-ci est fabriqué en masse de manière industrielle à partir des produits secondaires de l’affinage du zinc ou des tares du charbon.

Que signifie ici « organique » ?
Sa définition dans le dictionnaire est : relatif aux organes ou aux êtres vivants organisés. Dans le domaine de la chimie, un composé organique désigne une ‘substance ayant comme compostant principal le carbone’ et qui est lié aux activités produites dans les êtres vivants, animaux ou végétaux. Encore une fois, un composé organique a comme principal actif le carbone, qui est aussi le compostant principal des végétaux. Delà nous pouvons comprendre que ce sont des végétaux des temps anciens décomposés au sous-sol que nous trouvons aujourd’hui dans l’état minéral sous le nom de charbon ou encore sous une autre forme, le pétrole.

Docteur Asahi étudiait la structure du charbon et c’était par ce biais qu’il s’est intéressé au germanium.
Le lien initial : Végétaux -> Charbon -> Germanium
a été transformé en : Végétaux -> Germanium.
Après avoir analysé divers végétaux, il a découvert que les champignons, le ginseng, la châtaigne, le Ptilope de Sumba, etc., contenaient le germanium à haute densité. Ces végétaux s’utilisent depuis l’antiquité dans la médecine chinoise. L’ail, la campanile, l’aloe, etc., que nous appelons couramment aliments de santé, contiennent également le germanium.

Le docteur lui-même a bénéficié les effets miraculeux du germanium organique lorsqu’il a été atteint du cancer du larynx. En effet, « la réalité est encore plus étrange qu’un roman. » Enfin en 1970, le docteur Asahi a réussi à composer le germanium organique, l’boutissement d’une longue recherche. Le nom officiel de ce composé est ’carboxyéthyl sesquioxyde de germanium’. Comme nous pouvons le constater dans sa formue moléculaire - (GeCH2CH2COOH)2O3 -, le germanium (Ge) tient fermement l’oxygène (O). C’est ainsi que le germanium transporte rapidement de l’oxygène dans l’organisme.   



Security Seals
- 10g OXY-Germanium
- 30g OXY-Germanium
- 90g OXY-Germanium
- Raw Organic Germanium 1kg
- What is Germanium?
- My account
- Join Us
- ID & Password Search
- Contact Us
- Customer Service
- Return Policy
- Privacy Policy
- Track My Order
- Shopping Cart
- Shipping Policy
- International Order
- F.A.Q.